MARINE OTTAGALI

RÉSIDENCE DOCUMENTAIRE 2016 :

 

Après un cursus technique en cinéma, elle choisit d’orienter son parcours vers le documentaire avec un master en Anthropologie sociale et culturelle.

Chef opératrice pendant 2 ans pour le film HUMAN de Yann Arthus-Bertrand, elle réalise ensuite son premier documentaire, en Islande : « Sveinn-a-Mula, l’Islandais qui n’avait plus d’essence » qui fera l’ouverture de Traces De Vie en 2015.

Réalisatrice de plusieurs portraits d’artisans et de professionnels pour différents Ministères, elle travaille également en tant qu’assistante caméra sur des projets de fictions sans délaisser le documentaire.